enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom

Coach toujours, tu m'intéresses !


Que dit le proverbe de Gabriel Meurier au fait ? « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ». C’était en 1568 et il se méfiait déjà des avis subjectifs de son entourage.

La télévision qui fait son business du coaching à tout va ne semble pas y puiser une quelconque inspiration tant elle nous infantilise avec ses émissions qui commandent nos vies sans vergogne.

  • Irréprochable, moi ? Jamais !


Nous voilà donc de nouveau sommées d’être parfaites en tout. Je le conjugue au féminin car dans la majorité des cas, ces divertissements s’adressent aux femmes que l’on considère encore comme des Wonder Women approximatives à qui il est bon de rappeler qu’elles se doivent d’être irréprochables jusqu’au bout de leurs ongles manucurés.

Ainsi, les chaines de télé, tels des mentors généreux et bienfaiteurs, aiment à faire de nous des poupées impeccables et multi tâches :

Un petit coup de pouce en décoration ? Laissez-vous guider par Valérie Damidot qui voit la vie en violine.

Besoin de mener ses mômes à la baguette ? Faites confiance à la poigne des nannies d’enfer qui ne seront pas trop de 2 pour nous expliquer comment éduquer nos gosses.

Des difficultés à vendre votre maison dans laquelle vous avez des souvenirs à la pelle ? Confiez-la à Stéphane Zorro Plaza qui saura virer vos bibelots et vous repeindre tout ça en deux coups de cuillère à pot.

Vous vous habillez comme un sac ? Ne bougez pas, Cristina Cordula vous promet un nouveau look pour une nouvelle vie (s’il fallait juste renouveler sa garde-robe pour révolutionner nos quotidiens, ça se saurait !)

Un problème avec votre crème fouettée ? Pas de panique, les meilleurs pâtissiers se relaient pour vous apprendre à épater vos convives (inutile de rappeler la longue liste des rendez-vous téléculinaires)

Médor vous déçoit en faisant ses besoins sous le canapé ? Vite, des cours pour apprendre à jouer les bons maîtres ! Ayez pitié de vos chiens, que diable !

  • N'est pas parfaite qui veut


La récompense est toujours au rendez-vous, of course : une déco rafraîchie, des enfants sages, des acheteurs qui se bousculent pour récupérer votre bien, un look branché pour sauver les apparences, des invités qui se régalent, un toutou bien élevé. Bref, pourquoi bouder notre plaisir ?

Parce que, à trop les regarder ces émissions moralisatrices, on en perd le moral justement : comment faire pour m’épanouir sur tous les fronts ? Y arriverais-je jamais ? Car, même si je respecte à la lettre les conseils de ces messieurs dames de la télé, je ne cumulerai pas assez de bons points pour en mettre plein la vue à mon mec, ma mère, mes ados, mon boss, mes copines… mon chien.

Car, définitivement non, nous ne sommes pas impeccables, exemplaires, admirables. Nous sommes des femmes. Arrêtons de nous mettre dans la tête que nous devons être accomplies.

Une éclaircie cependant : le ras-le-bol des téléspectateurs pour ce type d’émissions commence à poindre. Il va bien falloir innover. Alors, parions qu’on va bientôt nous apprendre à lâcher prise. Et nous lâcher les escarpins, c’est faisable ça ?